Programme Fighting Back (Data Quality Cash & Research)

Division Corporate & Investment Banking d’un groupe bancaire français
Rationalisation de la structure analytique et de la structure de booking de la filière Cash & Research.

Contexte

La structure analytique et de booking de la filière Cash & Research était devenue de plus en plus complexe, en raison de : la croissance de l’activité et de la création de nouvelles lignes métiers au cours des années, de la multiplicité des back-offices et des systèmes comptables et d’un manque de mise à jour régulière et de l’uniformisation/diffusion des procédures à l’échelle mondiale. L’un des volets du Programme « Fighting Back » traitait de la rationalisation de cette structure de la banque.

Objectifs

Les principaux objectifs du PMO Programme sont :

  • Décrire et analyser la structure analytique existante et proposer une structure analytique cible. Cette structure analytique cible consiste principalement en la réduction du nombre d’éléments de la structure analytique de 420 à 200.
  • Formuler des préconisations d’amélioration de la structure de booking, au moyen de l’analyse des erreurs de booking les plus courantes sur le périmètre Paris et Londres.

Travaux réalisés

  • Reconstitution de la structure analytique Front-to-Back-to-Compta au moyen d’extractions de 6 systèmes distincts (Outils : Fidessa, Parel Investiciel, Gloss, PeopleSoft GL),
  • Création d’une typologie des éléments de la structure analytique par problématique,
  • Suivi de la revue des 420 éléments de la structure analytique actifs,
  • Création d’outils d’investigation pour le Business,
  • Mise en place d’un Comité de validation des décisions concernant le maintien ou la fermeture des éléments de la structure analytique,
  • Création d’outils automatisés de suivi (décision et fermeture),
  • Coordination des équipes de clôture des éléments de la structure analytique sur l’ensemble de la chaîne Front-to-Back-to-Compta,
  • Ecriture des procédures d’ouverture et de fermeture des éléments de la structure analytique,
  • Conduite du changement auprès des équipes Middle-Office Londres et Paris,
  • Suivi et revue des processus,
  • Management du risque opérationnel.

Résultats obtenus

  • Nombre d’éléments de la structure analytiques divisés par 5.
  • Procédures d’ouverture et de fermeture des éléments de la structure analytique rédigée.
  • Post-Mortem (document de fin de mission) livré.
  • Projet Lean Six Sigma: Analyses statistiques et recommandations concernant la structure de booking (Catégorisation des erreurs de booking parmi les amends & cancels, identification des masses critiques via Pareto, recherches des causes racines et construction des recommandations de simplification et de mise sous contrôle des processus de booking).